Michel Sarran exclus du jury de « Top Chef »

Michel Sarran exclus du jury de « Top Chef »

Clap de fin pour Michel Sarran ! Après sept ans de bons et loyaux services, il ne rempilera pas en tant que chef de brigade lors de la prochaine saison de « Top Chef », attendue en 2022. Son remplaçant a déjà été annoncé.

C’est une bien mauvaise nouvelle qu’a annoncée Michel Sarran à ses fans ce mardi 31 août 2021. À quelques mois du lancement de la saison 13 de Top Chef, il a révélé qu’il ne ferait pas partie de l’aventure avec ses pairs Philippe Etchebest, Hélène Darroze et Paul Pairet. La fin d’une belle histoire pour le chef deux étoiles de 60 ans qui était aux commandes de la brigade jaune depuis 2015, soit depuis sept longues années.

« J’ai une annonce à vous faire, je ne ferai plus partie du jury la saison prochaine. M6 ayant décidé de changer le jury, l’aventure s’arrête pour moi. Sachez une chose, vous allez vraiment me manquer mais on se retrouvera certainement, à très bientôt », a-t-il déclaré en vidéo sur son compte Instagram.

Les réactions déçues ne se sont pas faites attendre en commentaires. « Ohhh non. Vous étiez le Chef le plus proche des candidats et naturel de l’émission », « Quel dommage de ne pas vous avoir choisi pour la prochaine saison », « J’espère qu’ils vont changer la couleur car la brigade Jaune sera toujours celle de Michel Sarran et la meilleure », « Oooh Michel vous allez nous manquer », peut-on lire entre autres.

 

« Ce n’était pas ma décision »

Contacté par « La Dépêche du Midi » ce mardi après-midi, il a confirmé que ce départ de Top Chef n’était pas sa décision. « L’émission voulait changer. Ils ont décidé de me remplacer », indique le cuisinier toulousain, qui confirme que son départ du célèbre télé-crochet culinaire de la chaîne lui fait « un peu mal ». « C’est plus qu’une émission, c’est un phénomène de société. J’ai passé de super moments sur les tournages. J’étais très attaché aux valeurs de Top Chef. C’est sûr que ne plus y participer va faire un vide. Mais ce n’est pas mon métier. C’est la cuisine mon métier », raconte le chef étoilé.

Michel Sarran nous glisse que la télé fera possiblement de nouveau partie de ses prochaines aventures. « Mais je ne ferai pas de la télé pour faire de la télé. Je participerai à une émission qui me touche et qui me correspond », prévient-il.

D’après nos confrères du Parisien, l’ancien membre du jury va être remplacé par Glenn Viel pour cette nouvelle saison. Celui qui est devenu en 2020 le plus jeune chef trois étoiles en France, faisait régulièrement partie des chefs appelés à intervenir au cours de l’émission pour proposer des épreuves aux candidats, au point que les téléspectateurs les plus assidus prédisaient depuis plusieurs mois son arrivée dans le jury.

Suite à l’annonce de son départ, de très nombreuses réactions se sont multipliées sur les réseaux sociaux pour déplorer son départ, lui qui était devenu un chouchou des téléspectateurs.

Hélène Darroze, qui a fait partie avec lui du jury ces sept dernières saisons, n’a pas manqué de saluer le départ de celui qui est devenu son ami. « Tu vas tellement me manquer sur le prochain tournage (…). Merci merci pour tous les bons moments que l’on a passés ensemble ces 7 dernières années. Que de bons souvenirs qui resteront à jamais dans mon cœur », a écrit la cuisinière sur les réseaux sociaux. « Merci Hélène, vous allez me manquer aussi, j’en ai peur. Mais la vie ne s’arrête pas et on aura plein de choses à partager ensemble. J’en suis sûr, notre amitié n’est pas un exercice tv, elle est sincère et vraie », lui a répondu le chef toulousain.

Même hommage rendu par Philippe Etchebest, l’autre chef cuisinier à avoir intégré le juré de l’émission en 2015 aux côtés de Michel Sarran et Hélène Darroze. « Très heureux d’avoir partagé ces années à tes côtés mon ami. Tu vas nous manquer », a commenté celui qui dirige depuis 2015 la brigade bleue dans l’émission de M6.

Son remplaçant dévoilé

D’après les informations du Parisien, c’est le chef Glenn Viel qui a été choisi pour le remplacer à l’écran au début de l’année 2022. À 41 ans, il est le plus jeune chef trois étoiles en France et s’est construit une carrière très impressionnante dans le milieu culinaire. En 2020, il a d’ailleurs été élu « chef de l’année » par ses compères. Il possède le restaurant trois étoiles L’Oustau de Baumanière, qui n’est autre que le tout premier Relais et châteaux créé en France en 1945 aux Baux-de-Provence (Bouche du Rhône), et il est connu pour sa cuisine révolutionnaire. Glenn Viel a en effet mis en place les « cailloux d’assaisonnement », il s’agit de concentrés de légumes ou de crustacés qu’il râpe sur les plats pour les assaisonner, et la cuisson par inertie.

Glenn Viel est par ailleurs déjà familier avec l’émission Top Chef puisqu’il y est apparu déjà trois fois dans la saison 12 pour challenger les candidats.

 

Le chef Glenn Viel à Top chef

Ce n’est pas la première fois que M6 et Studio 89, filiale du groupe qui produit l’émission, décide de modifier la composition du jury. En 2015, Michel Sarran avait intégré un plateau de jurés complètement remanié. Cyril Lignac, Thierry Marx, Christian Constant et Ghislaine Arabian, qui officiaient depuis le début de l’émission en 2010, avaient cédé la place. Jean-François Piège, lui aussi figure historique du concours culinaire, est resté jusqu’à la saison 10, diffusée en 2019, date à laquelle il a été remplacé par Paul Pairet. Epreuves spectaculaires, invités de plus en plus prestigieux… M6 met tout en oeuvre pour ne pas risquer de lasser les téléspectateurs.

Michel Sarran ne quitte pas la chaîne pour autant. M6 et Studio 89 soulignent « sa passion, son implication et son excellence et réfléchissent à de nouveaux projets pour lui », fait-on savoir du côté de la chaîne. « Il a participé à faire du concours Top Chef une référence unique dans le monde culinaire », fait encore valoir M6, qui rappelle que « par son talent, son professionnalisme et son envie de transmettre, [Michel Sarran] a permis de révéler les talents de la cuisine de demain ». L‘année dernière, le chef de la brigade jaune s’était particulièrement attaché au candidat Pierre Chomet, éliminé aux portes de la demi-finale.

D’origine bretonne, Glenn Viel est de son côté apparu trois fois dans l’émission l’année dernière. À la tête du restaurant trois étoiles « L’Oustau de Baumanière », premier « Relais et châteaux » créé en France en 1945 aux Baux-de-Provence (Bouche du Rhône), le chef a mis au point quelques inventions qui ont révolutionné la cuisine : les « cailloux d’assaisonnement », concentrés de légumes ou de crustacés qu’il râpe sur les plats pour remplacer le sel, ou la cuisson par inertie. Le chef de 41 ans a également reçu de la part du Guide Michelin la distinction de la « Gastronomie Durable », qui récompense l’engagement et les actions mises en place par 50 chefs de la gastronomie française qui œuvrent au quotidien pour une cuisine plus durable. De quoi mettre l’eau à la bouche des téléspectateurs.

 

Marco